De la difficulté d'exercer notre métier

Avec les QUELQUES MILLE ET UNE NUITS, on n'a pas attendu 2020 pour jouer masqués ! Ca a toujours eu un petit goût de fête d'ailleurs, un petit goût devenu amer depuis la nouvelle d'un certain arrêté préfectoral tombé mardi 15 décembre interdisant toute manifestation dans la salle polyvalente de Roannes St Mary (15) où nous devons jouer ce vendredi 18 décembre. Dans l'écoeurement, l'incompréhension et la rage se cachent la résistance et la nécessité de partage : l'école pour qui nous devons jouer nous accueille dans ses murs et nous jouerons. C'est sûr. Et démasquées. Bien sûr. 24h, nous n'avons donc eu que 24h pour répéter et bidouiller un spectacle saucissonné qui puisse se jouer dans un très petit espace et en 3 sessions de 20 min pour que chaque classe soit à bonne distance les unes des autres.

Ou comment allier la difficulté de respecter les normes de distanciation dans un espace restreint et la qualité d'un spectacle repensé à la dernière minute. Alors qu'on aurait été si bien dans cette grande salle tous ensemble...



Autres posts
Archives

 © 2015- 2020  Les Cailloux Brûlants  -   www.lescaillouxbrulants@gmail.com   -   06 50 49 98 14      

  • Wix Facebook page
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now